Renaissance d'un arbre fracassé


Témoignage de Michèle P., Géobiologue (Allier).

 

2 décembre 2013

 

C’est l’histoire d’un peuplier, planté en 1956, qui fut fracassé par une mini-tornade le 29 août 2012. Après la tornade, on nous conseillait de l'abattre. Mais nous nous y sommes fermement opposés ; Il a quand même fallu le ratiboiser et malgré tout le bûcheron ne donnait pas cher de son existence. Mais nous avons tenu bon. Un point d'émergence, une bonne vieille fusette néoVie et voilà le résultat :

 

arbre-cressange1.JPGAvant : le 29 mai 2011

arbre-cressange2.JPG 

 

Puis vint la mini tornade du 29 août 2012

 



arbre-cressange3.JPG

Et enfin, la renaissance ! Photo prise le 27 octobre 2013

 

 

Mais la surprise vint également d’un massif d’ancolies. La première, la plus majestueuse est la « fille » de l’autre. Elle a été plantée au pied de l’arbre et a donc bénéficié de l’aura de la fusette. La seconde, la mère donc est située derrière un bâtiment à l’opposé de l’arbre. la différence de taille est significative.

arbre-cressange4.JPG