Témoignage de Marie-France


Témoignage de Marie-France B. (Thurins)

 

Date : 8 décembre 2010
Le 6 décembre, j'ai pris le temps de tester où placer la fusette néoVie. Après avoir trouvé le point où la placer, suivant le protocole fourni. L'ambiance autour de moi a changé, atmosphère plus légère, j'ai senti qu'il se passait quelque chose, mais très difficile à décrire. J'avoue que pendant les 20 minutes suivantes, je n'ai rien ressenti de particulier. Par contre, une grande fatigue 2 à 3 heures après et, le soir ma gorge a commencé à me chatouiller avec envie de tousser.
Le lendemain dans la journée j'ai eu les mêmes symptômes, le soir une toux sèche, je ne me sentais pas très en forme. Aujourd'hui, j'ai l'impression que tout est terminé. Je pense que ce travail pour rééquilibrer maison et jardin m'a fait réagir fortement. Pour l'heure, c'est tout ce que je peux décrire.
Amicalement.

 

Date : 1er septembre 2011
Bonjour, Je viens rendre compte de ce que j'ai constaté à la maison après avoir mis néoVie dans le jardin. Dès la mise en place, j'ai ressenti un changement dans l'atmosphère du jardin, cela s'est passé très rapidement et de façon subtile. Mon jeune chat se couchait dans le secteur où néoVie se situe. Les cerises de mon griottier ont été beaucoup plus douces que les autres années. Pour l'heure, je ne vois que cela, qui, pour moi est déjà très positif.
Cordialement. Marie-France

 

Date : 6 août 2012
Bonjour Jacques,
Suite à ta demande voici ce que j'ai remarqué depuis que j'ai "planté" un néoVie dans le jardin il y a 2 ans. Pour commencer il est bon que je te précise que depuis une dizaine d'années j'ai accueilli dans le jardin les élémentaux comme il en est question dans" les jardins de Findhorn". En effet il avait besoin d'aide, j'ai un jardinier un peu spécial. C'est un jardin absolument naturel dans lequel il ne rentre que très très peu d’engrais. Il y pousse toute la végétation sauvage originaire du bassin du Rhône au niveau de Valence. Autant te dire que c'est un petit paradis sauvage pour les oiseaux du ciel ; les dévas faisaient en sorte de contenir cette jungle et qu'elle ne soit pas envahie de " parasites". J'avais des légumes sans saveur puisque mon jardinier achète des hybrides. Les dévas n'ont pas vu d'inconvénient à l'implantation du néoVie. Depuis j'ai remarqué que le griottier donnait des fruits moins acides, il se trouve au moins à 6 m du néoVie. Pour les légumes je les trouve plus jolis, goûteux, de belles couleurs. J'ai également remarqué que la récolte était plus conséquente en fruits, prunes, coings, pêches, cerises, et en légumes. Les arbres en général s'en trouvent bien.
J'ai l'impression qu'il faudrait au moins 3 néoVie, pour mon jardin qui doit faire dans les 500 m² dont il faudrait déterminer sur place, l'implantation mais c'est mon sentiment. D'ailleurs, en y pensant je n'ai pas demandé aux Dévas s’il fallait en rajouter, c'est juste un ressenti. Il me semble que l'action est générale sur tout le jardin mais que ce serait mieux qu'il y en ait 3. À vrai dire je ne suis pas une acharnée de l'écoute du jardin et je n'ai pas trop le temps de m'en occuper, tu sais que ma Maman est très fatiguée et qu'elle me mobilise beaucoup.
Je remarque depuis son implantation un meilleur goût des fruits et légumes. Les fleurs s'y développent avec bonheur sans aucune aide, mon jardinier n'aimant pas les fleurs.
B
on été, bonnes vacances, en espérant que ce modeste commentaire te sera utile. Tu sais au moins que dans le cas d'un jardin peu entretenu le néoVie agit néanmoins avec efficacité. Tu peux être sûr que ce n'est pas l'emploi d'engrais, de fertilisants divers et variés, de musique classique, ni de compliments verbaux aux plantes qui sont à l’origine de ce changement bénéfique, il n'y a rien de tout cela. 

 

Bien amicalement.
Marie-France