Fusettes néoVie et Géobiologie

Découverte de l’action de la fusette néoVie

Témoignage de Serge O., Géobiologue (Bouches du Rhône).

26 janvier 2015

Après réception de la fusette le 16/12/2014 il m’est apparu que la date du 21 /12/ 2014 (solstice d’hiver) m’a été donnée pour implanter celle-ci sur le point d’intervention que le terrain m’a désigné.

Une fois celui-ci précisément localisé j’ai planté un bâton afin de créer cet avant trou où la fusette allait se loger. Dés que cela a été fait j’ai pu constater et mesurer l’élévation du taux vibratoire du terrain et de la maison. J’utilise la règle de Bovis pour effectuer ces mesures. Je suis donc allé chercher la fusette pour la déposer dans cet espace et à l’instant précis où elle entrait en contact avec la terre, une cloche s’est mise à tinter au loin…

J’ai arrosé la zone du trou en le remplissant d’eau afin que l’humidité du sol par l’action de la molécule d’eau interagisse avec l’environnement. J’ai de nouveau mesuré les différents taux vibratoires du terrain et de la maison ceux-ci ont augmentés immédiatement. J’ai interrogé ma famille pour connaître leurs ressentis. Le processus de rétablissement harmonique s’est mis en place en douceur sans apporter d’inconforts aux occupants de notre maison. Bien qu’en ce qui me concerne, je ressens une qualité que je qualifierai de « légèreté »tant au niveau ambiant qu’au niveau de la qualité de l’air que je respire sans pour autant en pouvoir en apporter une quelconque certitude scientifique si ce n’est celle de mon ressenti. Je pense que la libération de tout ce qui a été imposé au terrain et qui ne correspond pas à la régénération des systèmes vivants a été transmis par la mise en place de la fusette et que cela s’est propagé en douceur. Quelques jours après de fortes pluies sont apparus permettant ainsi une diffusion encore plus rapide des effets de la fusette. J’attends maintenant que les températures remontent pour observer les actions sur le végétal notamment une haie de lauriers qui borde notre terrain et qui a été mise à mal par l’apparition de champignons qui endommagent le feuillage de celle-ci.

Je ne manquerai pas de vous tenir au fait de cette évolution sur le végétal, nous avons également un abricotier, un cerisier et un figuier je guette leurs évolutions pour vous en faire part quand le printemps aura sonné son arrivée dans notre belle région.

A très bientôt donc…..
Serge. 

Fusette néoVie
fusette néoVie

Fusette néoVie :

Pour acheter ce produit, cliquez ICI

Commentaires fermés sur Découverte de l’action de la fusette néoVie