Présentation des produits néoVie

Une rencontre activée !

Produits en Géopolymères

Produits néoVie ®

Les produits néoVie® sont issus d’une rencontre activée d’une zéolithe avec un assemblage de micro-organismes. Les diverses propriétés de chacun des composants, mais aussi celles du mélange qui en apportent de nouvelles font de ce compost un matériau qui offre diverses possibilités d’applications dans de multiples domaines.

Généralités sur les composants :

Les zéolithes :
Une zéolite, ou zéolithe est un minéral microporeux appartenant au groupe des silicates, sous groupe des tectosilicates dans lequel ils forment une famille comprenant des aluminosilicates hydratés de métaux des groupes IA et IIA du tableau périodique des éléments, tels que le calcium, le magnésium et le potassium.
La composition des différentes zéolithes est proche de celle des argiles.
Les zéolithes sont des polymères inorganiques cristallins structurellement complexes, basés sur une suite indéfinie tridimensionnelle de structures quadri-connectées de AlO4 et de SiO4 tétraédriques, liées entre elles par un échange d’ions oxygène (oxyde). Chaque Al O4 tétraédrique présent dans la structure apporte une forte charge négative qui est contrebalancée par un ou plusieurs cations, tels Ca2+, Mg2+ ou K+.
Les zéolithes peuvent être naturelles ou synthétiques. Plus de 150 types de zéolithes ont été synthétisés et 48 zéolithes naturelles sont connues.
Les zéolithes naturelles se forment sur des terrains où les roches et les cendres volcaniques ont réagi avec les eaux souterraines alcalines mais aussi dans les couches de dépôts organiques des bassins artificiels. Les zéolithes naturelles ne sont que rarement pures car elles sont généralement contaminées à divers degrés par d’autres minéraux métalliques, du quartz ou d’autres zéolithes ; Des zéolithes ont même été trouvées sur Mars.
Les zéolithes synthétiques présentent l’avantage d’être très pures et de structure uniforme. Ces paramètres sont extrêmement importants pour certaines applications, notamment dans l’industrie pétrolière en particulier. Il est également possible de fabriquer des structures zéolithes naturellement inconnues et qui permettent de maximiser l’efficacité de l’opération pour lesquelles elles sont destinées. Puisque les principales matières premières employées pour fabriquer les zéolithes sont la Silice et l’Alumine, qui sont les composants minéraux les plus abondants sur terre, le potentiel de zéolithes synthétiques est pratiquement illimité.
Les zéolithes sont employées en chimie, dans la construction, la thermorégulation, pour usages domestiques, agricoles, industriels mais aussi en usage médical. Parmi les zéolithes naturelles, la clinoptilolite s’est avérée être la plus adaptée à des applications dans le domaine de la santé.
Les zéolithes sont capables d’absorber les éléments nocifs et toxiques étant par leurs structures des pièges moléculaires. Les zéolithes ont aussi comme étonnante propriété de capturer l’humidité et de la libérer en condition de sécheresse. Les produits purs de ce type sont tellement avides d’humidité qu’on les utilise comme dessiccateur.

Les micro-organismes :
Les micro-organismes sont des êtres vivants invisibles à l’œil nu, unicellulaires ou pluricellulaires. Ce terme regroupe des organismes de structure procaryote (virus, bactéries dont archaebactéries) et de structure eucaryote (algues, protozoaires et champignons). Ils sont présents dans l’ensemble des processus du cycle de nutrition sur terre qui s’engendre suivant une chaîne : terre, plantes, animaux, homme, terre. Un seul gramme de terre contient des milliers de milliards de micro-organismes. Ils transforment d’innombrables substances en nutriment pour les plantes, les animaux et les hommes. Ils sont à la base de toute vie.
Dans les milieux naturels vierges ou non perturbés, l’équilibre dynamique entre les divers micro-organismes est présent. Il peut même s’entretenir lui-même comme le montre un sous-bois riche en humus. À titre d’exemple de leur présence considérable, il y a dans les intestins d’un homme en bonne santé 100 000 milliards de bactéries. Depuis longtemps les micro-organismes sont utilisés pour la fabrication du pain, yaourt, fromage, choucroute, bière, alcool et vin et autres aliments ou boissons fermentés. On les retrouve également sous forme de médicament, en particulier d’antibiotiques.

Les micro-organismes se répartissent en trois catégories selon les travaux sur la technologie EM découverte par le professeur Teruo Higa dans les années 1980 :
• Les micro-organismes de décomposition et de dégénérescence. Les métabolites sont des oxydants responsables de la putréfaction, de la décomposition et de la dégénérescence. Dans ces processus se forment des radicaux libres (oxygénés agressifs) qui sont à l’origine de toutes les maladies.
• Les micro-organismes structurants, de régénération et de fermentation. Leurs métabolites sont des antioxydants qui sont à la base de la santé des sols, des eaux, des plantes, des animaux et des hommes.
• Les micro-organismes neutres, qui sont quantitativement les plus représentés. Ces micro-organismes sont des suiveurs et se comportent en élément structurant ou décomposant, suivant la prépondérance des deux autres couples.

Les composants respectifs des produits néoVie ® et leurs propriétés :

La zéolithe :
Les produits néoVie® sont une zéolithe réalisée par polymérisation de minéraux naturels spécifiques, procédé qui permet d’obtenir des substances minérales analogues à des matières géologiques naturelles. Le minéral ainsi obtenu est comparable à une pierre, nommée Néoterre et qui est une variété de géopolymère. Les pierres ainsi agglomérées possèdent précisément les qualités de leurs composants et de leurs interactions.
Dans le cas de ce géopolymère, grâce à la géosynthése, on obtient des substances minérales analogues à des matières géologiques naturelles appelées zéolites. Ce sont des minéraux connus pour leur faculté d’absorption extraordinaire de la vapeur d’eau. Ils sont toujours en équilibre avec l’atmosphère environnante, c’est-à-dire que s’il y a trop d’humidité ils l’absorbent, s’il fait trop sec, ils relâchent une partie de cette eau qu’ils contiennent.
Cette caractéristique assure à la matière organique un parfait état de conservation. On a retrouvé dans des vaisselles de pierre du blé vieux de plusieurs milliers d’années. Les grains étaient en excellente condition, à tel point que les chercheurs essayèrent de les faire germer. On a aussi trouvé des fleurs et des matériaux organiques extrêmement bien conservés. Une des explications de ce secret est fournie par la chimie.
En voici le principe d’après Joseph Davidovits : « Une des formules de fabrication des vases de pierre, parmi d’autres, est basée sur la géosynthése des zéolites, minéraux secondaires géologiques qui ont la propriété d’absorber et de désorber l’humidité. L’eau absorbée par la zéolite, de 25 à 30 % en poids, est très facilement relâchée sous l’action de la chaleur. Grâce à cette propriété des zéolites, tout vase fabriqué dans ces matériaux géopolymèriques possède la propriété de pouvoir stocker des matières organiques qui vont se trouver en harmonie avec l’atmosphère naturelle, la chaleur et l’humidité… »
Ce géopolymère, dans sa structure est déjà utilisé depuis plus de 20 ans, comme modificateur harmonique d’ambiance, révélateur d’arômes et activateur de goût (produits Néoterre ®). En effet, une autre propriété de ce géopolymère est que la molécule d’eau met la pierre en résonance avec l’environnement et participe ainsi à ses étonnantes qualités d’échanges avec le milieu environnant.

Les micro-organismes :
Les micro-organismes utilisés dans la réalisation du géopolymère néoVie® nous viennent du Japon, et nous les devons aux travaux du Professeur Teruo Higa (docteur en agronomie et professeur d’université en horticulture à l’université de Ryukyud à Okinawa).
Dans les EM (efficient microorganisms ou micro-organismes efficaces) du professeur Teruo Higa, vivent plus de 80 sortes de différents micro-organismes aérobies et anaérobies où les uns vivent des métabolismes des autres. Ces micro-organismes sont profitables à l’homme et à l’environnement du fait de leur composition optimale et par le fait qu’ils ne sont pas génétiquement modifiés.
Ce qui rend les EM si remarquables, c’est ce mélange de 80 micro-organismes qui ont, ensemble, une action de régénération structurante et antioxydante, qui leur confère des effets extraordinaires et une palette d’application très large et variée presque sans limites.
Les trois champs d’application des EM sont la fermentation, l’antioxydation et ce qui nous intéresse tout particulièrement, la transmission de vibrations. Les EM créent, de par leur métabolisme et leurs vibrations résonantes, un milieu dans lequel les processus de régénération peuvent être renforcés. Les informations positives issues des EM interviennent dans les processus vitaux environnants et les convertissent progressivement en sources d’énergie à vibrations harmoniques.
Les EM libèrent des substances actives antioxydantes, bioactives et fortement énergétiques à partir de matériaux organiques et contribuent ainsi à augmenter l’énergie positive et structurante qui favorise la vie.
La symbiose parfaite des micro-organismes efficaces crée des forces régénératrices importantes qui développent des effets parfois très surprenants dans certains milieux jusqu’à la propriété exceptionnelle d’éliminer les informations négatives et de rétablir l’état d’origine propre des résonances magnétiques.

C’est notamment le cas avec le mariage des EM et des Néoterre.

Commentaires fermés sur Une rencontre activée !